Syndicat Démocratique de BAM النقابة الديمقراطية لبنك المغرب

conviction des salariers

mercredi 3 janvier 2007 par SDBAM

Une conviction gagne aujourd’hui les esprits de nos salariés toujours plus nombreux :

Une conviction gagne aujourd’hui les esprits de nos salariés toujours plus nombreux :

Le SDRH =>transparence=0, explication=0, participation=0)

Le SDRH ne ramène rien de bon pour nous ! Nous ne savons pas a quoi nous attendre ! 5ans 10ans 20ans de carrière (expérience) partie en fumer. A côté de cela, il existe des perspectives pour ceux qui refusent le fait accompli ou la fatalité d’un SDRH moribond et qui n’arrange pas tout le monde, sauf peut être, les patrons, gouvernants.

Ces perspectives apparaissent à nos yeux fondamentales : Ce que nous voulons construire, c’est un avenir pour l’alternative syndicale, un partenariat sain et objective, le droit de discuter et négocier l’avenir de notre institue BAM, Nous voulons devenir un pole d’excellence digne de notre banque.

Ce que nous craignons, c’est la manifestation d’un feu de paille et ce dont nous ne voulons pas, c’est le double visage de l’administration ?

Nous ne voulons ni absolument nous intégrer ni obstinément nous opposer, nous voulons simplement travailler ensemble pour élaborer une stratégie syndicale différente, une restructuration logique, humaine préservant les acquis et intérêt de nos salarier.

Nous voulons développer un syndicalisme plus authentique, nous tentons de faire exister une démocratie syndicale vivante. Grâce à la permanence de nos convictions, dans la solidarité, le travail commun et notre capacité d’intervention. La transformation de notre institue ne saurait être définie sans nous...

Nous avons en commun la volonté de construire un syndicalisme réellement démocratique qui ne soit pas confisqué par des "bureaucrates", un syndicalisme ancré d’abord dans les luttes, un syndicalisme qui ne soit pas limité par les murs de BAM ou les contours d’une catégorie. C’est autour de pratiques syndicales renouvelées que nous voulons :

Dignité, salaire, statut, carrière, … et bien d’autre choses.

Nous nous sommes lancés dans la construction d’un autre (type de) syndicat. Nous le voulons différent. Il sera ce qu’ensemble nous en ferons, et non ce que certains décideront d’en faire.

Aussi soyons clairs : être dans la SDBAM ou peu importe le nom ! Là n’est pas la question. Car nous n’avons pas besoin de bannière pour nous identifier et nous pouvons changer de nom sans anxiété ni nostalgie. Nous n’avons pas besoin de volume, de monde pour nous rassurer, de journaux largement diffusés pour nous croire grands... Nous restons viscéralement, attachés à la démocratie dans le syndicat et le travail, à la proximité dans le travail syndical, aux acquis social, à l’égalité des chances, à la dignité à tous ces principes qui nous relie.

Pour nous, la voie alternative, c’est une autre voie dans l’attitude syndicale et administrative. Une voie imprégnée de profonds comportements démocratiques basés sur la confiance et la transparence. Un pari sur la réalité d’une réflexion et d’une action effectivement collectives. Car nous avons choisi de construire un autre type de syndicalisme, proche des réalités quotidiennes et des besoins exprimés de chacun :

Un syndiqué, un militant, une voix à écouter, une vérité à comprendre... Dans cette perspective, la priorité doit porter sur les luttes contres les inégalités et les discriminations. Mais nous avons aussi cette farouche volonté de ne plus vouloir jamais être condamnés à suivre en râlant ce que d’autres ont voulu nous faire faire et qui n’était ni notre conviction ni notre proposition.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 294628

Site réalisé avec SPIP 1.9.2a + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSPublication RSSCommuniqué   ?

Creative Commons License